Please use this identifier to cite or link to this item: https://app.uff.br/riuff/handle/1/18512
Title: O Conservatório Dramático Brasileiro e os ideais de arte, moralidade e civlidade no século XIX
Keywords: Letras;  Literatura comparada;  Conservatório Dramático Brasileiro;  Teatro;  Aspecto histórico;  História;  Literatura;  Crítica literaria;  Censura teatral;  José Rufino Rodrigues de Vasconcelos;  Antônio José Victorino de Barros;  Machado de Assis;  Rio de Janeiro (RJ);  Século XIX;  Brasil
Issue Date: 13-Mar-2006
Abstract: L activité artistique, aux premières décennies du Deuxième Empire, au Brésil, établissait des liens étroits avec un ensemble de pratiques, avec des comportements, coutumes et valeurs soutenus et recommandés par les classes dominantes. Le Conservatório Dramático Brasileiro, institution de censure fondée en 1843, à travers la censure théâtrale, a essayé de rendre le théâtre proche du niveau de moralité consideré idéal par les élites politique , intelectuelle et religieuse. Auprès du Conservatório, la critique et part de la production théâtrale et littéraire, à travers un idéal de formation morale et de civilisation du public par moyen de l art, ont associé et civilité jugées nécessaires au progrés et à l élévation du Brésil au groupe de nations civilisées européennes. D une façon directe, le Conservatório Dramático Brasileiro, a établi un ensemble d interdictions dans le domaine de la construction symbolique, en intervenant dans les modes et types de representation de la société, s introduisant, ainsi, dans les débats relatifs aux questions esthétiques, politiques et de nature morale vu qu il voulait intervenir dans les moeurs et comportements du public. José Rufino Rodrigues de Vasconcelos et Antônio José Victorino de Barros, l un et l autre censeurs de l institution, ont contribué davantage pour l affermissement de la censure théâtrale et pour que l activité artistique exprime des valeurs qui consolident la suprématie de l État Impérial et qui assurent les privilèges à l élite. Machado de Assis, dans la position de critique et, après, de censeur , aussi participera à ces discussions. En observant le débat crée autour du Conservatório, des idéals d art et des propositions de diffusion du modèle de moralité des classes dominantes, on peut voir l utilisation réiterée par une part des hommes de lettres de l époque, d un discours d affirmation de l art national et de formation d un public spécialisé.
URI: https://app.uff.br/riuff/handle/1/18512
Appears in Collections:TEDE sem arquivo

Files in This Item:
There are no files associated with this item.


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.