Please use this identifier to cite or link to this item: https://app.uff.br/riuff/handle/1/19177
Title: Elaboração de funções de transferência para a reconstituição de paleoprofundidade na lagoa do Boqueirão - RN - com base em diatomáceas
Keywords: Perfil sedimentar;  Diatomáceas;  Produção intelectual
Issue Date: 29-Jun-2007
Abstract: Les études de reconstitution paleoambientales sont entrain cesse d’être qualitatives pour être quantitatives. Il y a dans la littérature paleoécologique plusieurs méthodes développées pour l’étude de la relation entre les organismes vivants et leurs relations avec les différents milieux et l’application de model de cette relation dans la réunion des fossiles. Ainsi l’objectif de cette études est d’évaluer les principales méthodes utilisés par les chercheurs, actuellement. Pour atteindre cet objectif 72 échantillons ont été analysés d’une assemblée de diatomées prélevées dans la couche néféloide du lac du Boqueirao, RN; La relation entre les diatomées et les différents milieux a été modélisé grâce à 6 méthodes de fonction de transfert, entre autre les méthodes unimodales (MP, MP-QMP et VMP), linéaire (QMP) et celles qui n’assume pas à priori un type spécifique de réponse des espèces (AM et RN). L’efficacité des méthodes ont été testée a partir des changements structurales soit des matrices des espèces, soit avec des matrices avec 60, 34, 24, 15 et 14 espèces x 72 échantillons et matrices avec 25, 22 et cinq espèces x 10 échantillons. Aussi ont été testés les transformations des données des espèces. Le model qui donna le meilleur résultat d’exécution a été la méthode de Rede Neural, avec une erreur jack de 1,20 mètre et une erreur apparente de 0,83 mètre, R²jack de 0,62 et R²apparente de 0,75. En même temps, le model qui donna les résultas les plus fiable pour la reconstitution des paleo profondeurs du lac du Boqueirao fut le model généré par la méthode des moyennes pondérées, avec une erreur jack de 1,94 mètre et une erreur apparente de 1,81 mètre, R²jack de 0,39 et R²apparent de 0,47. La courbe de variation du niveau de l’eau du lac du Boqueirao dans les derniers 7000 ans cal. A. P. fut divisée en 8 phases. La première phase correspond à une période dans laquelle le niveau de l’eau du système oscillé au tour des 4,5m, enregistré dans les profondeurs de 150 à 125 cm de la carotte LB.02.03. Dans une phase suivante, le niveau de l’eau subi une période de régression, passant sous la barre des 4 mètres, Autour des 97 cm, il y a une chute du niveau de l’eau, qui passe sous la barre des 4 mètres. Entre 75 et 62 cm il y a une oscillation du niveau du système autour des 4,5mètres (phase 5), avec une brusque chute, passant sous la barre des 4 mètre, dans la phase 6. Dans la septième phase, le système revient à une oscillation au tour des 4,5 mètres. A la fin de cette phase, le système retourne à un niveau d’eau sous la barre des 4 mètres. Dans la phase 8, le système ne ce trouve plus dans une phase de niveau d’eau sous la barre des 4 mètres et montre une tendance à une augmentation progressive de la profondeur de la colonne d’eau du lac du Boqueirao, terminant cette phase avec un niveau d’eau au dessus des 5,5 mètres ; cette élévation est enregistrée pour la première fois dans la carotte LB-02-03. On remarque que dans cette phase il y a une oscillation du niveau de l’eau, qui reste sous la barre des 5 mètres, autour des 30 cm de profondeur de la carotte.
URI: https://app.uff.br/riuff/handle/1/19177
Appears in Collections:TEDE sem arquivo

Files in This Item:
There are no files associated with this item.


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.